Le site Tlaxcala est de nouveau en ligne !
The Tlaxcala site is online once again!
La página web de Tlaxcala está de nuevo en línea!
Die Website von Tlaxcala ist wieder online!
http://www.tlaxcala-int.org

Saturday, 24 January 2015

Charlie Hebdo : changement de perspective

par Hamid Beheschti, TlaxcalaTraduit par Michèle Mialane
Hamid Beheschti est Iranien et vit à Berlin

Ne peut-on avoir un autre point de vue sur l’attentat commis à Paris ? La vision dominante : un attentat des islamistes contre la liberté de la presse, n’est pas forcément la seule.

Je vais donner un exemple d’une autre vision : la mienne.

Il y a 48 ans que ie vis en Allemagne, et depuis ce temps je me suis intégré, ma famille est ici, je suis retraité et de confession musulmane. Quand à 20 ans je suis arrivé ici, j’ai vu des ouvriers y faire de petits travaux d’entretien dans la rue avec des marteaux-piqueurs et d’autre matériel de BTP. J’ai vu couler le pétrole à flots ; des traités néocoloniaux conclus entre les USA et l’Angleterre d’une part et le shah de Perse de l’autre y pourvoyaient, après le putsch de la CIA qui a chassé le gouvernement démocratiquement élu. Mossadegh avait nationalisé le pétrole iranien. Après le putsch, l’Iran  n’encaissait que  plus que 20% de la recette pétrolière. J’ai vu utiliser ce pétrole ici pour l’entretien des routes, alors qu’en Iran, au même moment, le même travail était fait par des hommes maniant la bêche, que la pauvreté y régnait et que les prisons regorgeaient de prisonniers politiques. Puis j’ai vu le putsch chilien et j’ai vu les gens ici continuer à vivre comme si de rien n’était. 


Je me demandais à quoi ils pensaient, les gens d’ici, pour tant admirer les USA, eux dont le pays était lié, outre à ceux-ci, par un pacte militaire à la France et à l’Angleterre, deux pays avec un lourd passé colonial ? Malgré tout je voulais comprendre ; jeune étudiant, j’ai rencontré des membres d’associations catholiques et protestantes, mais je n’ai pas pu discuter avec eux.

Je pensais : qu’est-ce donc que ces gens, à qui il est bien égal que leur prospérité repose sur la misère et l’oppression dans d’autres pays, et qui ont l’inconscience d’aller en vacances chez des gens vivant dans la misère et de les regarder avec dédain ? N’ont-ils pas de sang dans les veines? Ai-je affaire à des « aliens » ?

Revenons-en à la manière de considérer les auteurs de l’attentat.

Que pense un Irakien d’origine, qui sait que les USA, l’Angleterre et leurs alliés ont attaqué son pays, l’ont vaincu et maintenant s’approprient son pétrole sans qu’il en soit fait grand bruit?

Que pense un Afghan qui a entendu ses parents raconter de quelle paix jouissait le pays sous Zahir Shah, en dépit de sa pauvreté et de son arriération, et qu’après avoir réussi à grand-peine à chasser les Soviétiques, les talibans que les USA et leurs laquais pakistanais et saoudiens avaient utilisés ont servi de prétexte à ces mêmes USA pour attaquer  leur pays ?

Que pensent un Libyen ou un Éthiopien qui.... ?

Que pensent les jeunes de la deuxième et troisième génération d’immigrés venus de ces pays en Europe, lorsqu’ils rencontrent à la mosquée leurs coreligionnaires chassés et exilés de leurs patries respectives, alors qu’ils ne se sentent eux-mêmes pas acceptés ici ?

Pourquoi sont-ils prêts à se laisser recruter par des salafistes, qui ont ici toute latitude pour propager leurs idées de soumission et de mépris des êtres humains dans des mosquées financées par l’argent saoudien ? Ces jeunes gens sont-ils incapables d’exposer eux-mêmes leurs idées et leurs centres d’intérêt, pour être ainsi constamment réinterprétés par des experts en islamisme et terrorisme et des journalistes ?  Ne devrait-on pas essayer de comprendre leur point de vue, au lieu de les diaboliser en permanence?

No comments: