Le site Tlaxcala est de nouveau en ligne !
The Tlaxcala site is online once again!
La página web de Tlaxcala está de nuevo en línea!
Die Website von Tlaxcala ist wieder online!
http://www.tlaxcala-int.org

Monday, 16 February 2015

De Minsk à Bruxelles, c’est l’Allemagne qui compte

par Pepe Escobar, RT, 13/2/2015

L’Allemagne est dépositaire de la clé de l’avenir en Europe. On est peut-être parvenu à un accord fragile en Ukraine, mais rien n’est joué en Grèce. Dans les deux cas, il ne faut toutefois pas se fier aux apparences.
Commençons par les négociations éprouvantes de l’Eurogroupe à Bruxelles concernant la dette grecque.
Les représentants de la Grèce jurent n’avoir jamais reçu le brouillon d’un accord possible que des bureaucrates de l’Eurogroupe ont laissé fuiter au Financial Times. Cette ébauche parlait d’une entente modifiant, prolongeant et menant à bonne fin le plan de sauvetage en cours axé sur l’austérité.
Le ministre des Finances de l’Allemagne, Wolfgang Schaeuble, a fait sauter le terme modifiant. C’est l’ébauche qui a fait l’objet de la fuite. Puis le ministre des Finances de la Grèce, Yanis Varoufakis, a appelé le premier ministre Tsipras et la déclaration, qui n’était pas encore signée, a été rejetée. C’était donc une décision en haut lieu de Tsipras.
Tsipras ne peut se dérober, surtout pas après avoir monté les enchères en promettant d’augmenter le salaire minimum des Grecs et de mettre fin aux privatisations. Il mise encore sur le fait que la troïka ne permettra pas une sortie de la Grèce de la zone euro. Mais il risque de se tromper: la possibilité d’une sortie oscille autour de 35% à 40 % et pourrait monter en flèche si l’on n’arrive pas à s’entendre à la prochaine réunion cruciale de lundi.
Tsipras et le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, se sont au moins mis d’accord pour que les représentants grecs et la troïka (CE, BCE, FMI) amorcent un dialogue au niveau technique. Traduction: comparer le cauchemar de l’austérité actuel aux nouvelles propositions grecques.
Couverture du magazine satirique grec To Pontiki : "La'Frau' et le Novice"

No comments: