Le site Tlaxcala est de nouveau en ligne !
The Tlaxcala site is online once again!
La página web de Tlaxcala está de nuevo en línea!
Die Website von Tlaxcala ist wieder online!
http://www.tlaxcala-int.org

Friday, 13 February 2015

Grèce : La tanière du loup

par Panagiotis Grigoriou, 11/2/2015
L'auteur est historien et ethnologue
L’Acropole sous la neige. Pourtant, “Nous ferons de la Grèce un pays européen normal”, a déclaré Alexis Tsípras ce mercredi 11 février en recevant à Athènes Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE. La veille, lors de l’investiture parlementaire du gouvernement SYRIZA/ANEL, Alexis Tsípras a rappelé que la Grèce a définitivement tourné la page du mémorandum. La Grèce ne se pliera pas au chantage, nous sommes un pays souverain. “Nous avons emprunté un chemin sans retour” a précisé le Premier ministre de la nouvelle Grèce.
Ce même soir du 11 février et de l’Eurogroupe, la participation citoyenne à l’histoire sera pour une fois grande et massive. Nos places et nos rues seront remplies, à commencer par la place de la Constitution à Athènes, tous mes amis et connaissances y seront, c’est pour répéter le NON grec, au moment précis de l’Eurogroupe.
Pour la correspondante du “Monde”... formaté, tout est dit (à l’envers) et en conclusion de son papier. “Les Allemands ne sont toutefois pas les seuls à avoir des réticences: Espagnols, Portugais, Slovènes et Lettons aussi, qui ont accepté le traitement de choc de la troïka ou des cures d’austérité et voient d’un mauvais œil que l’on fasse une exception pour la Grèce. ‘Si tout le monde se comporte de manière rationnelle’ aime t-on à répéter ces derniers jours à Bruxelles, un compromis pourrait être possible.” Pas un mot sur la démocratie ou sur la souveraineté.
L’irrationnel d’ailleurs est déjà en cours... d’exécution, à travers le système concentrationnaire de l’UE, et où, les élites de l’Allemagne incarnent alors le premier rôle. L’UE est l’ultime mouroir des peuples et de la démocratie au Vieux continent. Et à défaut... d’une gestation, la mort sera certaine.

La Troïka. Presse grecque, février 2015

No comments: