Le site Tlaxcala est de nouveau en ligne !
The Tlaxcala site is online once again!
La página web de Tlaxcala está de nuevo en línea!
Die Website von Tlaxcala ist wieder online!
http://www.tlaxcala-int.org

Sunday, 15 February 2015

Le Complexus de Minsk déjà caduc est un succès pour l'OTAN

par Stratediplo, 14/2/2015
Le Complexus conclu à Minsk le 12 février 2015 par le groupe de contact tripartite (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe, Ukraine et Russie) dans le prolongement du Protocole du 5 septembre et du Memorandum du 19 septembre 2014 était annoncé comme une contribution à une résolution du conflit en ex-Ukraine, mais prépare au contraire son escalade.

Le Complexus de Minsk est déjà caduc.

Comme le président du régime issu du coup d'état du 22 février 2014, Petro Porochenko, l'avait annoncé le 6 février, avant même les discussions-marathon de Minsk, ces recommandations sont inacceptables pour sa faction.

Le Complexus a été rédigé par la représentante de l'OSCE, un ancien président ukrainien et l'ambassadeur russe en Ukraine, puis il a été présenté pour information à deux citoyens influents des républiques de Donetsk et de Lougansk, incidemment chefs de gouvernement élus mais non convoqués, reconnus ou signataires en cette qualité.

Dans les heures suivant la publication de ce document, Petro Porochenko créa un "conseil international consultatif de réforme" dont il confia la présidence à l'ancien président géorgien Mikhaïl Saakachvili (déjà son conseiller informel depuis plusieurs mois), accessoirement recherché par la justice de son pays pour abus de fonctions et détournements de fonds publics mais plus connu pour avoir, en 2008, lancé l'agression militaire contre la province autonome alors géorgienne d'Ossétie du Sud, pratiquement détruit sa capitale Tsinkhvali et provoqué l'exode de la moitié de la (petite) population. A peine nommé à ce poste officiel en Ukraine le fugitif Saakachvili annonça, ce 12 février, que sa priorité serait l'obtention massive, à l'étranger, d'armes offensives pour le gouvernement ukrainien.

En réponse à l'appel de Saakachvili les Etats-Unis d'Amérique, par la voix de la porte-parole du ministère des affaires étrangères Jennifer Psaki, confirmèrent immédiatement que le gouvernement états-unien envisageait toujours de faire voter par son parlement le financement et la fourniture officiels d'armements offensifs supplémentaires à l'Ukraine (sans considération du Traité sur le Commerce des Armes entré en vigueur le 24 décembre 2014 et interdisant la fourniture d'armes aux pays qui violent les droits de l'homme et commettent des crimes de guerre ou contre l'humanité). Et les Etats-Unis continuent ouvertement les préparatifs du déploiement de leur 173° Brigade Aéroportée en Ukraine, au mépris flagrant de la clause du Complexus relative au retrait des forces étrangères.

De son côté, le premier ministre Arseni Iatseniouk déclara, lui aussi quelques heures après sa publication, que le Complexus de Minsk ne serait pas appliqué tant que le gouvernement n'aurait pas repris le contrôle de la frontière russo-ukrainienne (c'est-à-dire expulsé la résistance du sud-est vers la Russie), et ajouta que le président Porochenko partageait cette position.

Parallèlement, et toujours le 12 février, le ministre ukrainien des affaires étrangères Pavlo Klimkin annonça que l'amnistie prévue par le Complexus ne s'appliquerait pas aux chefs des milices d'autodéfense du bassin du Don, et cette affirmation fut reprise par plusieurs membres du gouvernement.
Lire la suite
Peace Deal, par Vladimir Kazanevsky, Ukraine

No comments: