Le site Tlaxcala est de nouveau en ligne !
The Tlaxcala site is online once again!
La página web de Tlaxcala está de nuevo en línea!
Die Website von Tlaxcala ist wieder online!
http://www.tlaxcala-int.org

Sunday, 8 February 2015

Les familles de 43 disparus d’Iguala aux Nations Unies

par Sergio Ferrari, 6/2/2015
« Que l’on ne nous mente pas davantage… que l’on fasse justice »
« Nous voulons que l’on nous rende nos enfants »
« L’appui international nous donne beaucoup de force »
Les familles de deux des 43 étudiants disparus de l’Ecole normale d’Ayotzinapa – accompagnées par une dizaine d’organisations mexicaines de défense des droits humains – viennent de visiter Genève, en représentation de l’ensemble des familles.
Pour présenter aux Nations Unies et partager avec la communauté internationale leur profonde indignation pour les événements survenus fin septembre 2014 dans l’Etat mexicain de Guerrero. « Et pour exiger que l’on nous rendre nos enfants en vie », souligne Bernabé Abrajam Gaspar, père de Adán Abrajam de la Cruz, l’une des victimes, âgé d’à peine 24 ans.
« Pour nous, nos enfants ne sont pas morts. Ils sont disparus », déclara Bernabé Abrajam Gaspar au début de cet entretien. « Raison pour laquelle nous sommes venus aux Nations Unies, pour que l’on nous aide à les trouver ».
Nous avons fait une intense « recherche de quatre mois », et c’est le moment que les autorités mexicaines « cessent de nous mentir ». Les familles assurent avoir perdu toute confiance dans les institutions de leur pays. « Il nous reste maintenant l’appui international pour récupérer nos êtres chers ». Et pour que justice soit rendue contre les responsables. « Ce sont les policiers qui les ont pris. Nous exigeons qu’ils nous rendent nos enfants en vie ».
Tous les pouvoirs – la municipalité, l’Etat et le gouvernement central – ont leur part de responsabilité. « On ne peut pas nous raconter que le gouvernement ne sait pas comment travaille l’Etat et comment agissent les responsables de leurs municipalités… ».

No comments: