Le site Tlaxcala est de nouveau en ligne !
The Tlaxcala site is online once again!
La página web de Tlaxcala está de nuevo en línea!
Die Website von Tlaxcala ist wieder online!
http://www.tlaxcala-int.org

Sunday, 8 February 2015

Notes sur un sommet à Canossa-sur-la-Moskova

par Philippe Grasset, dedefensa.org, 7/2/2015
7 février 2015 – C’est un de ces moments où il faut mettre à l’écart les diverses hypothèses, les essais de prospective, les constats pressants qui ne cessent de s’imposer. Il faut s’en tenir à l’événement, l’observer et tenter de l’interpréter par rapport au contexte événementiel qui nous enserre, qui est celui de la Grande Crise, de la crise d’effondrement du Système. Par conséquent, plutôt que qualifier la rencontre de Moscou (sommet à trois Poutine-Hollande-Merkel, cinq heures d’entretien sur la question d’un accord de cessez-le feu en Ukraine) d’“événement historique” qui le fixerait dans le temps historique comme s’il avait déjà signifié ses effets et ses conséquences, il importe d’y voir un “Moment historique” où apparaît soudain, – l’espace d’un instant, – la vérité d’une situation générale. Pour beaucoup parmi ceux qui veulent bien accepter d’observer ce “Moment historique” pour ce qu’il est, il s’agit d’une révélation tant cette vérité de situation est différente de la narrative qui est offerte, sinon imposée par le Système, comme une pathétique “feuille de route” pour tenter d’interpréter ce qui se passe selon le rythme et la rengaine qui importent.
Nous ignorons ce qui sera fait de ce “Moment historique” mais nous ne devons pas ignorer ce qu’il nous a montré. Nous ne devons pas non plus écarter l’hypothèse que ce “Moment historique” a peut-être constitué une tentative par certains de se libérer des chaînes de l’interprétation (la narrative) que le Système leur impose. Si l’hypothèse est juste, cela ne signifie pas non plus que la tentative est réussie ou sera réussie par une transformation de la perception permettant de s’approcher de la vérité du monde. Tout cela est suspendu, effectivement comme un “Moment historique” qui serait la traduction politique de l’idée poétique du “Ô Temps, suspends ton vol”. Bien entendu, le Temps historique de la Grande Crise est bien autrement cruel que le Temps du poète contemplant Le lac, mais il n’en est pas moins question de sa suspension pour nous permettre de contempler les choses, de les fixer, peut-être même d’éprouver la même nostalgie pour d’autres temps...

Une faille et une rupture

De nombreux commentaires accompagnent évidemment cette suspension du temps politique que constitue l’escapade de Moscou, – avec cet entretien massif (près de cinq heures) aboutissant à l’élaboration des fondements d’un possible document de cessez-le-feu en Ukraine qui serait éventuellement prêt demain, et soumis à l’accord du groupe informel dit des “quatre de Normandie”, – que de conditionnels, de nuances de prudence sinon de scepticisme, etc.... (Le groupe dit des “quatre de Normandie” est totalement “informel” effectivement, reprenant la structure d’entretiens qui s’étaient faits à quatre, – l’Allemande Merkel, le Français Hollande, le Russe Poutine, l’Ukrainien Porochenko, – en marge des cérémonies de commémoration du 70ème anniversaire du débarquement du 6 juin 1944 en Normandie. Il y a quelques jours, Porochenko a suggéré que le groupe soit étendu à l’UE et, – “what else?”, – aux USA. Ce n’est pas la première fois qu’une telle suggestion est faite, les USA ne cessant de tenter de pénétrer dans ce groupe pour en briser ce caractère sacrilège de leur non-participation.) 

No comments: